Danse, joie, (r)évolution…

muriel joie filtre3 330_dsc_3735Danse, joie, (r)évolution.

Aujourd’hui, danser et chanter sont devenus pour moi synonymes de joie. C’est aussi ce que je peux observer chez de plus en plus de danseurs quand leur danse s’offre à l’esprit de la joie. Les visages que je vois et les témoignages que j’entends dans les cercles de partages, après la danse, vont dans ce sens… c’est très clairement une reconnexion avec la joie de vivre…

Ce processus se fait sans effort.
Il peut prendre un peu de temps, le temps qui nous est nécessaire pour accueillir par exemple d’abords la colère et la tristesse, le temps qu’il nous faut pour s’autoriser à laisser faire le corps.
Et lorsqu’on offre son corps à la danse de la vie alors notre danse finit toujours par s’offrir à l’esprit de la joie.
Nous constatons alors à quel point la joie nourrit la vie.

 Lorsque nous retrouvons la joie, alors parfois nous réalisons que nous l’avions confondue depuis tant d’année avec le plaisir, celui-ci paraissant en comparaison soudainement insipide et insensé.
Parfois même, le choc est tel que nous fondons en sanglots, tant sont poignantes les retrouvailles avec cette source.
Car seule la joie peut apparaître sans cause aucune, sans raison, tant elle est un courant, une énergie, une onde.

 Celui qui est investi par la joie « sait » que cela « est » la joie.
Pourrait-on la décrire comme une sensation de bien-être, de plénitude et d’unité qui rayonne depuis la région du cœur ou du plexus solaire?
La joie est un sourire de tout notre être.
Elle est un grand « oui » à ce qui est.
Elle peut aussi bien s’exprimer par des larmes que par un gigantesque fou rire ou même par un cri primal.

Et si la joie véritable, celle la même qui émane spontanément sans cause apparente et sans objectif aucun, et si cette joie était la clé d’une potentielle transformation, voire d’une profonde (r)évolution pour l’humanité?

 Et si nous disions oui à la joie?
Tout simplement parce que ce serait merveilleux!

 Le sentier vers la joie est en chacun de nous, il fait partie de notre nature première, peut-être même est-ce de là qu’on vient.
Il est de notre responsabilité de commencer à défricher ce sentier, et puis de le parcourir et même de l’arpenter, le plus régulièrement possible.
C’est alors que peut se former, parfois même très rapidement, un chemin, puis une véritable voie.
C’est la voie lumineuse vers l’unité, ou la voie du cœur, celle qui mène à l’amour véritable et à la compassion.

La joie est ce qui nous uni, elle est ce à quoi nous aspirons tous, au plus profond de notre coeur…

 Fabrice 🙂

« La véritable joie, c’est se réjouir de voir quelqu’un heureux. » (Mestre Luis Mendes)

« Dance creates a joy pouring forth from within, a deep sense of beauty, a state of ecstatic exhilaration. When dance becomes meditation, it flowers into love, and this flowering is a movement toward the divine. » (Hiah Park)

« En vérité, si vous retenez qu’il est primordial de se sentir bien en toute circonstance, alors vous aurez reçu le minimum nécessaire pour avoir une vie joyeuse et productive… » (Abraham)

Photo: Alexandra de Laminne